Z1

Joko - Pako Bannandes / Pot pourri [carnaval]

2009-01-30 7,102 Dailymotion

Joko - Pako Bannandes / Pot pourri [carnaval]
JR Production Arawack Production

Cela faisait longtemps que le Grand Carbet du parc culturel Aimé-Césaire n'avait pas résonné aussi fort : les applaudissements, les rires, les pieds qui tapent le sol... L'ambiance était là pour cette nouvelle édition de la chanson de carnaval, proposée par la ville de Fort-de-France samedi soir.
Les dix finalistes ont eux aussi soigné leur présentation : costumes, mise en scène avec des acteurs plus vrais que nature... et leur chanson!
C'est Georges Gromat, dit Joko, qui remporte la première place avec l'histoire de la bachée immatriculée 747 PTKK! « C'est une chanson que j'ai depuis tout-petit qui est issue d'une vieille blague entre copains. Dans mon quartier à Ravine-Vilaine, il y avait un vieux monsieur qui avait une bâchée qui était immatriculée PT et on s'amusait à rajouter derrière chaque soir les lettres KK. Il les effaçait, nous engueulait, mais retrouvait le lendemain matin la même chose. Au point qu'il a laissé le numéro comme ça, et la voiture a été immatriculée malgré lui en PTKK » , a expliqué Georges Gromat, Joko le vainqueur. Cette histoire a servi de fil conducteur à la chanson qui a été en outre le marchepied d'un clin d'oeil à la signalisation routière. « J'ai voulu énumérer tous les points sur lesquels on nous verbalise » . S'agissant de la seconde partie de la chanson, Joko rend hommage à ce carnaval « malpwop » qu'il estime mis de côté. « Je pense que le carnaval malpwop avait son importance, car justement le principe du vidé, est de se défouler. Il y avait moins de violence à l'époque des groupes de malpwop parce qu'on se vidait de tout stress et le jeudi après le mercredi des cendres, on se sentait léger. Je pense que le carnaval malpwop doit revenir. »